CONNECTION_ERROR Les Grands Causses - Commune de Veyreau

Les Grands Causses

Les causses sont représentatifs des reliefs karstiques, résultat de l’érosion mécanique et chimique des bancs calcaires par les eaux de pluie.

LES GRANDS CAUSSES ou Causses majeurs, sont au nombre de quatre : le Méjean, le Noir, le Larzac et le Sauveterre.

D’une altitude de 700 à 1250 mètres, ces vastes plateaux dénudés offrent une succession de perspectives et de sites admirables.
Ils sont constitués de couches de calcaire déposées par la mer jurassique. Ils ont ensuite été fortement soulevés il y a quelques millions d’années.

Ces grands massifs fracturés, fissurés, troués, vont laisser pénétrer l’eau de pluie qui va user, ronger et dissoudre la roche.

Paysages de déserts de pierre, hauts plateaux séparés par de profonds canyons aux falaises vertigineuses (gorges du Tarn, de la Jonte, de la Dourbie), dolines, gouffres ou avens, chaos de rochers dolomitiques ruiniformes (Montpellier-le-Vieux, Roquesaltes, Rajal del Gorp).

 

La Corniche du Rajol

La Corniche du Rajol

L’érosion provoque la formation d’un réseau souterrain complexe formé de grottes, avens, rivières souterraines… 

C’est une structure hétérogène qui renferme de profondes réserves d’eau souterraine. L’eau resurgit ensuite, au bout de quelques heures ou de plusieurs années, sous forme de résurgences ou d’exurgences.

 Veyreau est situé sur le Causse Noir. LE CAUSSE NOIR doit son nom à la couleur sombre de sa forêt plantée de pins. C’est le moins étendu des Grands Causses (200 km2). Délimité par les gorges de la Jonte et de la Dourbie, il jouxte le massif cristallin du mont Aigoual et des Cévennes. De ses corniches, on voit les vautours fauves – réintroduits il y a vingt ans – qui nichent dans les falaises.